Toulonjac fait mieux que les Trois mousquetaires

En fouillant dans les archives très anciennes de notre commune, il a été découvert un manuscrit de Jacques d'Izarn de Freissinet de Valady, dernier marquis de Freissinet, (1766, Villefranche - 1793, Périgueux). Il était député de l'Aveyron à la Convention nationale en 1792, et il est le seul Villefranchois à avoir perdu sa tête sur l’échafaud en 1794. Cet homme a rédigé un historique très détaillé des châteaux de l’ancien Rouergue, dont un gros chapitre consacré au château de Toulonjac. La première partie de ce manuscrit relate les nombreux procès et plaintes devant le Présidial de Villefranche et le Parlement de Toulouse, des années 1400 à 1650. Ces différends judiciaires opposaient les familles Saumade, Valette, Guirard, Colonges, Pomairols et Camboularet qui ont été tour à tour propriétaire du château. Par le jeu des créances, des héritages et des mariages, ce château, qui fut bien plus imposant, a souvent changé de propriétaire.

La deuxième partie de l’ouvrage raconte très en détail deux affaires criminelles dignes d’un bon film de cape et d’épée. Jean de Pomairols-Camboularet, accompagné d’hommes de mains, a attaqué à Saint-Rémy, la résidence d’un conseiller du Présidial et volé tout ce qui pouvait l’être. Il y a eu des arrestations et des condamnations à mort. Et comme certains magistrats de Villefranche étaient un peu impliqués dans l’affaire, le procès a été instruit à Aurillac. La sentence, rendue le 30 avril 1660, condamnait les accusés à être rompus et brisés vifs, bras, cuisses, jambes, par l’exécuteur de la haute justice, sur un échafaud dressé à cet effet sur la place publique de Villefranche et, cela fait, leurs corps mis à pourrir sur des roues « tant qu’il plaira à Dieu ».

En 1663, Jacques de Pomairols-Camboularet, seigneur de Toulonjac, kidnappe Anne de Montlauseur qui habitait Biron. Quelques mois plus tard, de Pomairols et sa bande ont croisé Bernard de Montlauseur, frère de la demoiselle et capitaine dans le régiment du célèbre Condé. Montlauseur était accompagné de soldats et d’hommes de main. La taverne du Soleil, à Villefranche, a été le théâtre d’une sanglante bataille. Montlauseur est tué d’un coup de pistolet. Un homme tombe, percé par plusieurs lames. Sur décision judiciaire, on démolit tours et fortifications du château qui est occupé par une compagnie de soldats, aux frais du sieur de Pomairols-Camboularet.

Qui a dit que Toulonjac était plus calme avant ?